serie desperate housewives

 :: L'Eveillé :: Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

serie desperate housewives

Message par cleopatre2b le Lun 28 Avr - 16:28



Wisteria Lane est un lieu paisible où les habitants semblent mener une vie heureuse... en apparence seulement ! Car en y regardant de plus près, on découvre bien vite, dans l'intimité de chacun, que le bonheur n'est pas toujours au rendez-vous. Et peu à peu, les secrets remontent inévitablement à la surface, risquant de faire voler en éclat le vernis lisse de leur tranquille existence..



Quatre femmes sont le centre de cette série : la parfaite maîtresse de maison qui fait mener la vie dure à son mari et son enfant, la divorcée qui a du mal à gérer sa séparation, sa vie amoureuse et sa petite fille, la matérialiste épouse d’un homme dont les activités sont douteuses et qui porte son dévolu sur un jeune adolescent et la mère débordée par les enfants qu’elle en délaisse le mari. Elles habitent toutes le même quartier, se fréquentent et mènent presque ensemble la barque...

Durant presque toutes les épisodes, elles n’ont qu’un but : s’en sortir dans la vie, acquérir le bonheur et trouver un certain équilibre. Chacune a sa façon aspire au bonheur et qu’elles dirigent leur existence elles-mêmes ou se laissent guider, qu’elles font preuve d’egoïsme et d’invidualisme ou alors elles sont au contraire trop présentes dans la vie de leurs proches voire même « dispotes », elles ne cherchent en fait qu’à se retrouver.

La série est un tableau dont les peintures sont trop éclatantes des « névroses féminines » et des soucis de femmes mariées. On y ajoute quelques autres personnages : la dévoratrice d’homme, l’amant mystérieux, le mari amoureux mais infidèle, l’adolescent qui tente d’échapper à son père (...). Le tout est tramé autour d’un meutre et le narrateur n’est autre que la femme assassinée...

_________________


Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble.lol
avatar
cleopatre2b

Féminin
Nombre de messages : 698
Age : 43
Localisation : corse,1 petit coin de paradis
Humeur : toujour de bonne humeur lol

Voir le profil de l'utilisateur http://blogsperso.orange.fr/web/jsp/blog.jsp

Revenir en haut Aller en bas

Re: serie desperate housewives

Message par cleopatre2b le Lun 28 Avr - 16:53

Les Personnages de la série Desperate Housewives :


Bree Van De Kamp (Marcia Cross)

La femme que tous les hommes rêveraient d’avoir : épouse aimante, mère attentionnée, maîtresse de maison hors pair qui sait aussi bien tenir une cuisine qu’un jardin, Bree est une femme au foyer si parfaite qu’elle en paraîtrait presque monstrueuse. De fait, cette perfection sans faille va rapidement être l’élément perturbateur qui va fissurer son propre foyer…
Mariée à Rex, mère de deux enfants: Andrew et Danielle.


Susan Mayer (Teri Hatcher)

Mère divorcée, Susan habite désormais avec sa fille, Julie, après s’être battue pour obtenir sa garde. Vivant de la pension que lui verse son ancien mari Karl (Richard Burgi, vu notamment dans la série The sentinel) et de la vente d’illustrations de livres pour enfants réalisées à domicile, Susan se languit de trouver à nouveau un homme avec lequel partager son quotidien, d’autant plus que son côté « Gaston Lagaffe tête en l’air » ne l’aide en rien. Jusqu’au jour où débarque dans le quartier, juste dans la maison en face de la sienne, le beau et célibataire Mike Delfino…


Gabrielle Solis (Eva Longoria)

Mariée à Carlos, ne veut pas d'enfant, ex-mannequin.

Elle court les hommes pour leur fric. Ce qui l'intéresse: la richesse, le pouvoir. Elle croyait que c'est ça qui la rendrait heureuse. Malheureusement, malgré tous ses merveilleux cadeaux, Carlos ne lui suffit certainement pas! Elle se "distrait" alors avec le jeune jardinier et fait tout pour garder cette relation secrète. Pour Carlos elle est plutôt un beau bijou qu'une femme à part entière.


Lynette Scavo (Felicity Huffman)

Ancienne publicitaire carriériste, Lynette a décidé de tirer un trait sur ses aspirations professionnelles pour se consacrer corps et âme à ses quatre enfants et notamment ses deux fils jumeaux, véritables petits monstres branchés sur du 220 qui ne lui épargnent rien. Mais cette mère au foyer dévouée et aimante souhaiterait bien que son mari Tom, qui a conservé son emploi dans la même agence de pub où exerçait Lynette et où tous deux se sont rencontrés, soit d’avantage présent à la maison pour s’occuper de sa femme et de ses enfants…


Edie Britt (Nicollette Sheridan)

La croqueuse d’hommes du quartier. Celle sur qui tous les mâles (même ceux qui sont mariés) de Wisteria Lane se retournent dès qu’elle pose un talon à l’extérieur de sa maison. Sa dernière proie en date : Mike Delfino, le beau plombier qui vient tout juste d’emménager dans le quartier et pour qui Susan craque littéralement. La relation conflictuelle entre ces deux femmes célibataires va peu à peu évoluer à mesure qu’Edie souhaite intégrer le petit groupe des quatre Desperate housewives…


Tom Scavo (Doug Savant)

Carriériste dans l’âme, Tom a rencontré son épouse Lynette dans la même agence de pub que celle où il travaille maintenant depuis des années. Heureux en ménage, père de quatre enfants et marié à une femme qu’il adore, Tom va rapidement se retrouver face à une décision cornélienne : choisir entre sa famille et une brillante carrière dans les plus hautes sphères de son agence qui l’enverrait régulièrement aux quatre coins du pays…


Mike Delfino (Jamie Denton)

Nouveau venu à Wisteria Lane, Mike Delfino est un beau célibataire, plombier de profession mais également homme à tout faire en matière de bricolages domestiques. Bien qu’Edie lui cours après, Mike n'est pas insensible aux charmes et aux nombreuses maladresses de la ravissante Susan qui habite juste en face de chez lui. Mais sa venue à Wisteria Lane qui coïncide curieusement avec les funérailles de Mary Alice Young, semble cacher tout autre chose…


Carlos Solis (Ricardo Chavira)

Homme d’affaires brillant qui subvient aux désirs de grandeur ainsi qu’aux nombreux effets de toilette de sa femme Gabrielle, Carlos est un mari particulièrement jaloux et soupçonneux de la fidélité de son épouse. Mais ce que Carlos souhaiterait par-dessus tout, c’est que Gabrielle lui donne un enfant. Des revirements de situation aussi bien professionnels que familiaux vont rapidement venir perturber son couple…


Mary Alice Young (Brenda Strong)

Celle par qui tout commence dans Desperate housewives et qui, au fil de tous les épisodes, va guider le téléspectateur au cœur des petits secrets de Wisteria Lane à l’aide de sa voix (off). Alors que tout semblait lui sourire, comme pour toutes les autres femmes au foyer du quartier, un beau matin, une fois ses tâches domestiques accomplies, Mary Alice Young se tire une balle dans la tête. Un acte désespéré qui semble avoir été motivé par un passé familial bien trouble…


Paul Young (Mark Moses)

Mari dévasté par le suicide de sa femme Mary Alice, Paul Young se retrouve désormais seul pour élever leur fils, Zach, avec lequel il vit à présent semi reclus au sein de leur maison, ne parlant pratiquement plus à personne dans le quartier et tenant son fils à l’écart du voisinage. Mais ce mur de silence et cet internement ne cacheraient-ils pas des secrets de famille beaucoup plus mystérieux ?


Zach Young (Cody Kasch)

Adolescent introverti et timide, Zach ne parvient pas plus que son père à se remettre de la disparition tragique de sa mère. Au contact de Julie, la fille de Susan, Zach va toutefois se confier peu à peu. Mais alors que les deux adolescents se rapprochent un peu plus l’un de l’autre au fil des jours, Paul, le père de Zach, cherche par tous les moyens à mettre un terme à cette relation ainsi qu’aux trop nombreuses confidences de son fils…


Julie Mayer (Andrea Bowen)

La fille unique de Susan. Julie est une adolescente particulièrement mâture pour son âge qui adore vivre avec sa mère. Leur complicité est si grande qu’elles n’ont aucun secret l’une pour l’autre. Jusqu’au jour où certaines conservations avec Zach Young, le fils de Mary Alice, vont faire naître une bien étrange relation entre les deux adolescents…

c'est ma serie fetiche,j'adore depuis le debut,on ce retrouve un peu dans chacun des personnage et certaine situations lol moi je suis un melange de gabi solis et surtout de bree van de kamp,c'est celle que je prefere dans la serie mdrrrr (le phisique de gaby et tout le reste de bree mdrrrrrr) d'ailleurs j'ai vu toute les saison et la en ce moment je regarde la saison 4 le seul bémole c'est qu'elle est en version original et sous titré pfff

_________________


Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble.lol
avatar
cleopatre2b

Féminin
Nombre de messages : 698
Age : 43
Localisation : corse,1 petit coin de paradis
Humeur : toujour de bonne humeur lol

Voir le profil de l'utilisateur http://blogsperso.orange.fr/web/jsp/blog.jsp

Revenir en haut Aller en bas

Re: serie desperate housewives

Message par lorelei le Lun 28 Avr - 20:56

quel fan tu fais.. Laughing il faut dire que je fais de meme pour Medium, mais je les regardes en VO. I love you

_________________
avatar
lorelei

Féminin
Nombre de messages : 338
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: serie desperate housewives

Message par cleopatre2b le Dim 4 Mai - 19:08


desperate housewives saison 4 quelques infos pour les fans Smile

Comme le laissait prévoir le pilote de cette quatrième saison, un des axes majeurs de celle-ci est le mensonge, et autant le dire tout de suite, le sujet sera traité en long, en large et en travers. Tout d'abord avec sa solution la plus évidente : la vérité par confession. Lynette Scavo révèle en effet à ses amies dés le premier épisode qu'elle est atteinte d'un cancer et qu'elle suit un traitement en chimiothérapie. Libérée de ce poids qui l'a lourdement fatiguée dans l'entre deux saisons, la plus maman des desperate va ensuite tenter de profiter comme elle pourra de son temps, tandis que le reste de la bande va s'empêtrer encore et toujours plus loin dans le mensonge. Malgré le serment d'honnêteté qu'elles vont toutes se faire, chacune des protagonistes restantes va représenter une autre partie de cette thématique : qu'il s'agisse d'un mensonge égoïste (Gabi et Carlos continueront à s'envoyer en l'air à la barbe de leur moitiés respectives) ou justifié par de plus sérieuses raisons (Bree continuera de jouer la femme enceinte afin de préparer la futur prise en charge de l'enfant de sa fille Danielle), les déclinaisons seront nombreuses. Et alors que ces dernières seront les artisans de la chose, Susan en sera bientôt la victime, alors que Mike révèlera une importante addiction plus loin dans la saison.
Mais la série serait bien morose si elle ne se contentait que de traiter un tel sujet, aussi largement soit-il. Les 10 épisodes de cette première saison aborderont ainsi dans la grande tradition de la série, les nombreuses petites déviances de tous les jours de nos personnages préférés, d'autant que c'est bien l'interaction entre celles-ci et les petites modifications qui parsèment leur douce banlieue américaine moyenne qui fait le sel de la série. Ainsi, et comme chaque année, de nouveaux protagonistes font leur apparition, semant le trouble dans le paisible quotidien de Wisteria Lane. Dés le premier épisode, Katherine Mayfair (Dana Delany), une ancienne habitante de la rue et amie de Susan reviendra dans la fameuse bourgade afin de fuir encore et toujours des évènements passés. La famille avait en effet fuit Wisteria Lane à cause d'évènements indicibles toujours inconnus du spectateur (qui fait cette fois les frais du mensonge d'un des personnages) et revient suite à un scandale impliquant son mari (Nathan Fillion), un scandale lui aussi enveloppé de mystère. Mais c'est surtout Dylan (Lyndsy Fonseca), la jeune fille de la famille qui vivra dans le doute et l'ignorance alors qu'elle ne se rappellera même pas de tout un pan de son enfance.
Autres arrivants cette saison, le couple gay formé par Lee McDermott (Kevin Rahm) et Bob Hunter (Tuc Watkins) occasionnera bien des soucis à la petite communauté alors que leur goût des arts et une certaine arrogance justifiée selon eux par une certaine supériorité intellectuelle aura vite fait d'énerver le voisinage, notamment par l'installation d'une fontaine qui réveillera le voisinage dés six heures du matin. Et la guerre des nerfs de commencer entre voisins alors que Susan partira du très mauvais pied avec ceux-ci (se prenant comme d'habitude les pieds dans le tapis, entre considérations sur la dite-communauté héritée des serials télé de mauvaise qualité, et de piètre tentative de faire bonne figure (offrande de gâteaux achetés et réchauffés au four, kidnapping de chien …) et que Katherine tentera à nouveau de s'imposer à Wisteria Lane en prenant la place qui était jusqu'à présent celle de Bree.
Bien lointaine des préoccupations cérébrales ou réalistes de nombreuses séries choc aux thématiques lourdes et réfléchies, Desperate Housewives préfère continuer de traiter le quotidien parfois banal parfois surréaliste de sa petite communauté en dépeignant coutumes et aléas de la vie de société banlieusarde américaine. Chaleur du foyer parasité par les soucis personnels, tout importants soient-ils (Lynette sera à juste titre focalisée sur sa maladie jusqu'à ce que son mari lui fasse remarquer qu'elle ne se soucie plus de lui), organisation sociétale (une association de quartier va se monter afin de maintenir une certaine unité visuelle du quartier, avec les tensions que cela occasionne), fêtes de quartier (une soirée de mime qui part en live, une fête d'halloween mémorable), conflits familiaux qui se règlent (Bree et son fils, Bree et sa belle-mère, Lynette et ses parents) ou encore aventures amoureuses nombreuses (Lynette qui se sert de sa nécessité de porter des perruques pour attiser l'appétit sexuel de son mari, Gabi et Edie se disputent Carlos par machinations interposées) tout est là pour amuser le spectateur d'un quotidien complexe et mouvementé, entre larmes et fou-rires. Une alchimie qui fonctionne toujours à plein régime tandis que Bree tente de voler une recette de tarte au citron ou que la tante de Katherine essaye de dévoiler à sa nièce la vérité sur un trauma passé avant de passer l'arme à gauche.
Mais alors que de nombreuses affaires arriveront à leur point critique (Carlos tentera d'échapper au chantage qu'Edie exerce sur sa personne afin de l'empêcher de partir avec Gabi, Carlos encore, sera poursuivit par un Victor (le maire de la ville, fraîchement marié à Gabi) dans ce qui finira par un duel à mort, Bree commencera à s'occuper du nouveau né, Adam Mayfair verra une ancienne connaissance remuer le passé de manière troublante, Susan verra une nouvelle fois Mike à l'hôpital, …) la série se fendra cette fois d'un évènement qui ne sera pas sans rappeler les doubles épisodes centraux rituels de Grey's Anatomy alors qu'une catastrophe naturelle mettra littéralement Wisteria Lane sans dessus dessous, maison en charpie et famille sans foyer à l'appui. Une catastrophe qui permettra à la série de lancer un cliffhanger de fin d'année laissant planer le suspens sur la mort éventuelle d'une très grande partie de la distribution.
Heureusement pour les ménagères fidèles (et les pauvres ères qui sont tombés dans le panneau de l'addiction aux mélis-mélos scénaristique du créateur de la série Marc Cherry), il restait bien un épisode dans la boite avant que la grève des scénaristes ne stoppe net les machines. Un épisode d'après tempête qui permit à tous de souffler un peu et d'attendre sereinement le 13 Avril prochain, lorsque la série reprendra deux semaines après les évènements, la ville étant en pleine reconstruction. Les deuils passés, les amitiés consolidées et la majeure partie des secrets éventés, la série va pouvoir se concentrer sur le secret de la famille Mayfair qui se précise de plus en plus. Et Desperate Housewives de continuer de s'imposer comme une des meilleures série mainstream de ses dernières années. Ca ne fait pas réfléchir, mais ça détend à merveille.

_________________


Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble.lol
avatar
cleopatre2b

Féminin
Nombre de messages : 698
Age : 43
Localisation : corse,1 petit coin de paradis
Humeur : toujour de bonne humeur lol

Voir le profil de l'utilisateur http://blogsperso.orange.fr/web/jsp/blog.jsp

Revenir en haut Aller en bas

Re: serie desperate housewives

Message par maman ours le Lun 5 Mai - 9:55

j'adore cette seerie! j'ai deja vu le debut de cette saison, il me tarde la suite!
avatar
maman ours

Féminin
Nombre de messages : 146
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: serie desperate housewives

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: L'Eveillé :: Cinéma

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum