Généralités sur la religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Généralités sur la religion

Message par cleopatre2b le Sam 5 Avr - 19:39

Une définition de la religion
La religion est l'ensemble des croyances, sentiments, dogmes et pratiques qui définissent les rapports de l'être humain avec le sacré ou la divinité. Une religion particulière est définie par les éléments spécifiques à une communauté de croyants : dogmes, livres sacrés, rites, cultes, sacrements, prescriptions en matière de morale, interdits, organisation, etc. La plupart des religions se sont développées à partir d'une révélation s'appuyant sur l'histoire exemplaire d'un peuple, d'un prophète ou d'un sage qui a enseigné un idéal de vie.

La religion peut être définie par ses trois grandes caractéristiques :
Les croyances et les pratiques religieuses
Le sentiment religieux ou la foi
L'union dans une même communauté de ceux qui partagent une même foi : l'Eglise. C'est ce qui différencie une religion de la magie.
L'étude des religions, disparues ou existantes, montre le caractère universel de ce phénomène et une très grande variété dans les doctrines et les pratiques rituelles. On distingue généralement :
les religions dites primitives ou animistes,
les religions orientales (hindouisme, bouddhisme, shintoïsme, confucianisme, taoïsme...)
les religions monothéistes issues de la Bible (judaïsme, christianisme, islam), le christianisme ayant lui-même donné naissance à plusieurs religions ou Eglises chrétiennes :
catholique,
orthodoxes,
protestantes, évangélique...

Une définition du christianisme

Christianisme : religion missionnaire à vocation universelle s'appuyant sur la reconnaissance dans Jésus de Nazareth, du Christ, c'est-à-dire du Messie annoncé par les prophètes de l'Ancien Testament. Issue du judaïsme, sa doctrine est basée sur l'immortalité de l'âme, la résurrection du corps, l'amour du prochain et le salut rendu possible par la crucifixion de Jésus. Le christianisme s'inspire de la Bible et surtout du Nouveau Testament (Evangiles, Epîtres,...) relatant les enseignements de Jésus. Du 1er au IVe siècle, il se développe sur le pourtour méditerranéen avant de s'étendre à toute l'Europe après la conversion de l'empereur romain Constantin qui lui donne le statut de religion d'état.

Le schisme de 1054 voit la séparation définitive de l'Eglise orthodoxe de celle de Rome. La volonté de l'Eglise catholique d'aller libérer les Lieux saints engendra huit croisades entre 1096 à 1270.

Un autre grand schisme, appelé la Réforme, conduit au XVIe siècle à un nouveau morcellement du christianisme. En réaction à la corruption et aux abus (Inquisition) de l'Eglise romaine, Martin Luther et Jean Calvin proposèrent une alternative plus proche de la Bible et de sa pratique donnant ainsi naissance à différentes Eglises dites réformées ou protestantes, dont les plus importantes sont la luthérienne et la calviniste.

une definition sur le catholicisme.

Catholicisme : l'Eglise catholique est la principale religion chrétienne (voir christianisme), dont le pape est le chef spirituel. Elle est dite "catholique", c'est-à-dire universelle, car elle a partout la même doctrine, "romaine" car le pape réside à Rome, au Vatican, et "apostolique", car le pape est le successeur des apôtres, l'apôtre saint Pierre étant considéré comme le premier pape.

Contrairement au protestantisme qui ramène la foi chrétienne aux seules Ecritures, l'Eglise catholique se considère comme seule héritière et dépositaire des enseignements de Jésus, transmis oralement, puis par écrit. Toute divergence avec le dogme et donc au caractère universel du catholicisme engendre une hérésie (ex : arianisme, cathares) ou schisme (Eglises orthodoxes, protestantisme).

Outre les Ecritures (Ancien et Nouveau Testaments), l'Eglise catholique est basée sur la Tradition qui est la continuité de l'action divine et sur l'Eglise qui est la seule interprète autorisée de la Vérité. Les mystères de l'incarnation du Christ, de sa mort et de sa résurrection constituent les fondements de sa doctrine.

Les sacrements, au nombre de sept ont une importance essentielle : baptême, confirmation, pénitence (confession, contrition et réparation des péchés), eucharistie, mariage, ordination, sacrement des malades (autrefois connu sous le nom d'extrême onction).

La pape est le "Primus inter pares", "l'évêque qui prime sur les autres" et "celui qui assure l'unité de l'Eglise catholique". L'infaillibilité du pape (dogme établi en 1870) est très réglementée. Elle porte sur des sujets de foi et il doit y avoir consensus ou presque unanimité parmi les évêques. Exemple : l'immaculée conception en 1858, et Assomption en 1950.

Hindouisme / hindouiste

L'hindouisme est la religion actuelle de la plupart des habitants de l'Inde. Les hindous parlent plutôt de "sanatan dharma" (Loi cosmique universelle) pour désigner l'ensemble de leurs traditions religieuses. L'hindouisme, contrairement aux autres grandes religions, n'a pas de fondateur et trouve son origine aux débuts même de l'histoire de l'Inde. Cette religion est issue d'une évolution du védisme et du brahmanisme, après une longue maturation philosophique et une lente intégration des cultes aborigènes.
Un hindou est celui qui croit dans les "Védas", sans doute les plus anciennes écritures religieuses au monde. Basée sur la croyance en la réincarnation et la préexistence de l'être, l'hindouisme considère que la véritable nature de l'homme est divine. Le but de la religion est donc, par la connaissance de soi, la recherche du divin qui est dans chaque homme.
L'hindouisme philosophique est composé de différents courants : les astika qui reconnaissent l'autorité des Védas (Nyaya, Vaisheshika, Sankhya, Yoga, Purva-Mimamsa et Uttara Mimamsa ou Brahmasutra) et les nastika ou écoles non-orthodoxes (jainisme, le bouddhisme, et le charvaka qui réfute l'existence de l'âme).
Il n'y a pas d'autorité qui définisse l'orthodoxie, mais un enseignement réalisé par des maîtres spirituels (guru). La mythologie et la littérature sont abondantes et donnent à l'hindouisme la forme d'un polythéisme complexe, qui n'en est pas réellement un, et d'un panthéisme qui s'étend même à la matière. Les principaux dieux sont : Brahma, Shiva, Vishnou.

Une définition du bouddhisme

Bouddhisme : religion et philosophie orientales issues des enseignements du Bouddha (Inde, VIe siècle av JC). Le bouddhisme, né d'une réforme du védisme, s'est développé en Inde et à partir du IIIe siècle avant JC s'est étendu à toute l'Asie.

Au début, le bouddhisme est plutôt une philosophie qui recherche une solution au problème de l'existence au sein de l'univers et une sagesse, une éthique passant par la renonciation et la recherche du salut. Son but est de sortir du cycle des réincarnations subies par l'homme du fait de son ignorance de l'homme et du poids de ses actes. Avec la suppression du désir tentateur et en recevant l'illumination parfaite, on peut atteindre le Nirvana (délivrance totale et vérité absolue) et finir par devenir Bouddha ("l'éveil", état de sainteté).
Pour le bouddhisme, il n’existe ni âme éternelle, ni Dieu, ni dieux créateurs. L'absence de divinité n’est pas un postulat, mais la conséquence du principe de la production conditionnée : "rien n'est sans cause et rien n'est sa propre cause". Le bouddhisme peut donc être considéré, de ce point de vue-là, comme une philosophie athée.
Les formes les plus connues du bouddhisme sont :
la voie des anciens (theravâda ou "petit véhicule") essentiellement en Inde. Cette forme du bouddhisme considère que seuls les moines peuvent atteindre le salut.
la réforme mahâyâna ("grand véhicule"), surtout en Chine, en Corée et au Japon, pour laquelle chacun peut accéder au salut par ses mérites. Ce bouddhisme s'est développé grâce à son syncrétisme avec les cultes préexistants.
le lamaïsme (vajrayâna ou "véhicule de diamant" ou encore tantrisme) qui s'est développé au Tibet et en Mongolie et pour lequel le salut peut être atteint par l'étude ésotérique.

Une définition du judaïsme

Judaïsme : religion monothéiste fondée, selon la Bible, par Abraham et devenue celle de l'ancien Israël dont Dieu (Yahvé) aurait fait la Terre Promise. La Loi du judaïsme aurait été révélée à Moïse sur le Sinaï par Dieu qui aurait conclu avec le peuple juif une "alliance" engageant sa loyauté.

Les Israélites croient en l'immortalité de l'âme, au "Jugement Dernier" (où Dieu statue sur le sort de tous les hommes) et attendent la venue du Messie pour instaurer un royaume de paix, d'amour et de droit. Leur relation à Dieu est directe et personnelle. Les principales fêtes religieuses du judaïsme sont le Sabbat (repos sacré le dernier jour de la semaine), la Pâque (en mémoire de la sortie d'Egypte), le Yom Kippour, Rosh Haschana (nouvel an juif)... Le judaïsme accorde, d'une manière générale, une place très importante au rituel.

Le judaïsme, dont la source est la Bible et en particulier la Torah (le Pentateuque), a été pratiqué sans interruption par les Juifs, en dépit de leur dispersion à travers le monde (Diaspora). Il fut le point de départ du christianisme, dont il se distingue par l'absence de hiérarchie cléricale, ainsi que de l'islam. Les rabbins sont les interprètes des textes et accomplissent les cérémonies religieuses, mais ils n'ont pas de fonction sacrée.

Les Juifs sont aujourd'hui une quinzaine de millions dans le monde, essentiellement en Israël, aux Etats-Unis et en Europe.

Une définition de l'islam

Islam : religion fondée par Mahomet (début du VIIe siècle) qui se veut à la fois religion, mode et système de gouvernement et règle de la vie quotidienne. Son fondement est le Coran, livre saint et parole de Dieu révélée à Mahomet, et la Sunna, enseignement et vie du prophète, qui contiennent des éléments de la tradition judéo-chrétienne.

Les cinq piliers de l'Islam sont :

La profession de foi : croyance en Allah, dieu unique et créateur et en Mahomet, son prophète.
La prière canonique, cinq fois par jour et à heure fixe.

Le jeûne de 29 jours pour commémorer le mois du Ramadan au cours duquel fut révélé le Coran.

L'aumône, devenu une «dîme» légale au profit des pauvres.

Le pèlerinage à la Mecque (hajj), au moins une fois dans sa vie.

Le croyant doit se référer au Coran, adhérer sincèrement à l'Islam, avoir une confiance absolue en Dieu, s'abandonner intégralement à lui et rechercher inlassablement la perfection de son comportement. La loi canonique de l'islam est contenu dans la charia.

L'islam ne se considère pas comme une religion nouvelle. En effet, elle rétablit la révélation que Dieu avait jadis faite aux prophètes, notamment, le retour de Jésus (reconnu comme prophète) à la fin des temps et son rôle de sauveur au côté de Mohammed.
Il n'y a pas de prêtres, mais des oulémas jurisconsultes, et des imams qui dirigent la prière.

Certains des principes fondamentaux sur lesquels l'Etat islamique doit se référer, sont défini dans le Coran et la Sunna (la Djihad, "guerre sainte" en fait partie), mais sans qu'ils ne prescrivent une forme spéciale de gouvernement.

Les conquêtes arabes ont permis à l'islam de se répandre dans le monde entier. Aujourd'hui, un cinquième des musulmans est de langue arabe; la majorité réside en Indonésie, Pakistan, Inde, Bangladesh, Turquie, Iran, Egypte et Nigeria. Ils se répartissent en deux grands courants principaux : le sunnisme (84%) et le chiisme (15%). Un troisème courant constitué par les Kharédjites représente 1% (Oman, Djerba, Afrique du Nord...). Il se caractérise par une forme de démocratie dans le choix de leurs chefs spirituels ou imâms.


Franc-maçonnerie / franc-maçon

A l'origine, la franc-maçonnerie est une fraternité religieuse de maçons anglais au XIIe siècle. Elle s'est étendue au continent européen, dans la mouvance du déisme, en devenant un mouvement universaliste aux objectifs d'ordre éthique et humaniste.
La franc-maçonnerie est organisée aujourd'hui en Loges locales et en Grandes Loges supra-régionales qui agissent de manière discrète et non secrète, fonctionnant par cooptation, avec un cheminement initiatique et des méthodes symboliques. Elle n'est ni une secte ni une religion mais est constituée d'hommes libres, oeuvrant pour le progrès de l'humanité.
Certaines loges sont agnostiques tandis que d'autres professent une croyance en Dieu, "le grand architecte" de l'univers, symbolisé par l'œil, mais toutes sont adogmatiques. Les francs-maçons peuvent donc être déistes, agnostiques, athées, anticléricaux... Il y a environ 6 millions de francs-maçons, dont les deux tiers aux Etats-Unis.

Définition donnée sur le site de la Franc-maçonnerie belge http://users.swing.be/mason :
"La Franc-Maçonnerie est une alliance universelle ayant pour but la fraternité entre tous les hommes, le perfectionnement de l'être humain et le progrès de l'humanité.
Elle se base sur le symbolisme de la construction, dont elle a adopté le langage, elle a un caractère essentiellement initiatique, c'est-à-dire une capacité à transformer et à améliorer l'être humain et elle permet discrètement, dans le respect du rythme de chacun, d'approcher de la connaissance, d'apprendre à apprendre, d'apprendre à ressentir, d'apprendre à partager, d'apprendre à écouter. N'étant ni église, ni école, la Franc-Maçonnerie ne souscrit à aucune doctrine, ni à aucun dogme.
Elle prône la tolérance et contribue à la grandeur de l'homme, dont l'aventure la plus héroïque est de devenir un homme."

source:atheisme.free.fr/index.html

_________________


Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble.lol
avatar
cleopatre2b

Féminin
Nombre de messages : 698
Age : 43
Localisation : corse,1 petit coin de paradis
Humeur : toujour de bonne humeur lol

Voir le profil de l'utilisateur http://blogsperso.orange.fr/web/jsp/blog.jsp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par Sarita le Sam 5 Avr - 22:41

Il doit y avoir autant de religions que de peuples sur notre bonne vieille terre.
L'ennui c'est que chacun possède sa Vérité sans respecter Celle de l'autre. peace peace peace
avatar
Sarita

Féminin
Nombre de messages : 35
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par lorelei le Dim 6 Avr - 10:44

Les religions sont des inventions humaines ( selon mon avis). Nous sommes tous issus de la meme source. I love you peace

_________________
avatar
lorelei

Féminin
Nombre de messages : 338
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par louloune le Dim 6 Avr - 15:36

oui tout a fait d'accord c'est DIEU ou les centaines de nom qu'on peu lui donner.... Wink
avatar
louloune

Féminin
Nombre de messages : 482
Age : 49
Localisation : haute garonne
Humeur : ne supporte pas la betise humaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par lorelei le Dim 6 Avr - 18:48

Mai merci à cleo pour ces informations.. I love you

_________________
avatar
lorelei

Féminin
Nombre de messages : 338
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par benoit le Sam 12 Avr - 19:38

Je pense que le bouddhisme n'est pas une religion a proprement parlé car on ne "vénère" aucun dieu. Quant à la Franc-maçonnerie, ne serait-ce pas simplement une confrèrerie?

benoit

Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 45
Localisation : Vosges
Humeur : parfois en colère mais je souhaite trouver mon guide intérieur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par benoit le Sam 12 Avr - 19:45

Je pense que le bouddhisme n'est pas une religion a proprement parlé car on ne "vénère" aucun dieu. Quant à la Franc-maçonnerie, ne serait-ce pas simplement une confrèrerie?

benoit

Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 45
Localisation : Vosges
Humeur : parfois en colère mais je souhaite trouver mon guide intérieur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par maman ours le Mer 16 Avr - 21:45

Je pense que le bouddhisme n'est pas une religion a proprement parlé
je suis d'accord, je vois plus ça comme un "art de vivre"
avatar
maman ours

Féminin
Nombre de messages : 146
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Généralités sur la religion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum