L'Hindouisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Hindouisme

Message par Aran le Dim 27 Jan - 0:52

L’Hindouïsme




Origine

L'hindouisme est la plus vieille des principales religions du monde. L’hindouisme n'a pas de fondateur. Elle n'a pas un livre sacré mais plusieurs. On estime que l'hindouisme est apparu environ 2500 av. J.-C. avec l'arrivée des peuples indo-européens, ou Aryens, dans le nord de l'Inde.


Textes sacrés
Les textes sacrés sont divisés en deux catégories : celle formant la Çruti (textes transmis par la puissance divine) et celle formant la Smriti (textes transmis par la mémoire des hommes).

1. La Çruti est formée par les 4 textes sacrés de l'hindouisme : les Vedas.
1. Le Rigveda (livre des versets)
2. Le Yajurveda (livre des formules rituelles)
3. Le Samaveda (livre des chants)
4. L'Atharvaveda (livre d'Atharvan)

De ces quatre livres, le Rigveda est le plus ancien. Il a été rédigé environ 1400 ans avant J.C. Cette période a vu les prêtres (les brahmanes) affirmer leur supériorité sur les autres classes sociales.
Le Yajurveda et le Samaveda constituent la liturgie proprement dite. Ils regroupent les versets utilisés par les prêtres durant les cérémonies.
L'Atharvaveda est constitué de 20 livres qui regroupent des prières magiques récitées dans un but précis : charmes contre la maladie, charmes d'amour, pour la prospérité, pour une longue vie, etc...

La Smitri est formée de textes divers inspirés par les Vedas (Les Vedas sont un ensemble de textes de la religion indo-aryenne, issus de la tradition orale, à l'origine du védisme (religion mère de l'hindouisme )) On y trouve des traités sur le dharma (fondement de la vie d'un hindou) : les Dharma Sutras et les Dharma Shastras. Ils forment en quelque sorte la loi hindoue. L'un des plus importants Shastra est le livre de la Loi de Manu dont l'influence sur la vie hindoue est énorme.

Le Mahabharata (Épopée de la Dynastie Bharata) a été rédigé entre -300 et +300 ans. C'est un texte de plus de 100 000 vers écrit en sanskrit. Il constitue la plus grande œuvre littéraire du monde, loin devant les épopées grecques comme l'Odyssée. Le Mahabharata raconte l'histoire de la lutte entre les Pandava (Arjuna, Yudhisthira, Bhima, Nakula et Sahadeva), les fils de Panu, et leurs cousins, les Kauravas. Le texte est profondément imprégné par la religion et traite du dharma.


Les Différents courants de l’Hindouisme

L’Hindouisme est traversé par de nombreux courants et il revêt plusieurs formes. Il existe 3 grands cultes : celui de Shiva (le shivaïsme), celui de Vishnu (le vaishnavisme ou vishnuïsme) et celui de Shakti (le tantrisme). Shakti a plusieurs noms dont Kali, Durga et Parvati ,épouse de Shiva.

Vaishnava
vaishnava ou vishnuïsme est la dévotion de Vishnu comme dieu suprême, l'une des plus importantes expressions spirituelles de l'hindouisme.
Plus généralement, Vaishnava est le nom des dévots de la divinité, mais il désigne aussi toute chose en relation avec elle.
Vishnu est surtout vénéré sous la forme de ses avatars ou incarnations sur terre, les deux plus populaires étant Krishna et Râma.
Le septième avatar de Vishnu est Râma, le huitième est Krishna, et le neuvième change suivant les sources : Bouddha, dans la grande majorité des écoles, mais aussi plus rarement, Jésus-Christ.

Pour plus d’information sur le sujet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vaishnava



Shivaïsme
Les shivaïtes vénèrent le dieu Shiva considéré par eux comme l'Être suprême et le Seigneur (pati) du monde aux multiples aspects.
Leur signe de reconnaissance est constitué de trois lignes horizontales (tripundra) de couleur blanche ou tracées avec de la cendre sur le front. Les autres signes distinctifs des shivaïtes sont un triangle, pointe en haut, symbole de l'état igné et du principe masculin, et le double triangle en forme d'étoile de David, symbole de l'union des principes masculins et féminins.
Les bases philosophiques du shivaïsme s'appuient sur les systèmes du Yoga, du Vaisheshika et du Nyâya. Le salut final consiste dans l'union du moi avec la divinité ; les rituels sont fortement influencés par le tantrisme. Suivant l'exemple de Shiva, Maître du yoga et de l'ascèse (discipline volontaire du corps et de l'esprit aidant à tendre vers une perfection), les fidèles doivent parcourir la voie du salut en pratiquant l'ascétisme et le yoga, et en récitant des mantras. Certains rites majeurs obligent à tracer des lignes avec de l'encens et à porter un chapelet de graines de rudrâksha de 108 grains. Parmi les shivaïtes les plus traditionalistes, on trouve les Smarta ( de smrti, « mémoire » ou « tradition »)



Le Tantrisme
Le tantrisme est un courant de l'hindouisme apparu en Inde aux environs de l'an 500, et qui s'est exprimé par la suite dans les textes ou tantra (तन्त्र en sanscrit, « trame », « chaîne », d'un tissu et, au figuré, se déroule en s'enchaînant). À partir du VIe siècle, on rencontre des cultes tantriques dans les écoles shivaïtes ou shaktistes (courant de pensée qui concidére la shakti (énergie, divine puissance) comme le principe absolu), dans le bouddhisme mahâyâna et dans le bouddhisme tibétain.


Divinités Hindoue

hindoues sont innombrables. Le panthéon a largement évolué au cours du temps. Les anciens dieux védiques (Surya, Indra, Chandra, Agni...) ont peu à peu été remplacés en importance par d'autres. Aujourd'hui le culte s'organise autour d'une trinité (trimurti) composée par Brahma, Shiva et Vishnu. Les dieux sont associés à des divinités d'essence féminines. La plus importante d'entre elles est Shakti, la Déesse-Mère, qui peut prendre plusieurs formes suivant sa fonction (Paravati, Kali...). Malgré cet aspect polythéiste, il est important de rappeler que tous les dieux émanent d'une seule force cosmique créatrice: Brahman.

Brahmâ



Brahmâ est le dieu créateur de l'hindouisme, le premier membre de la Trimurti , la trinité des déités hindoues majeures (toutes écloses d'un œuf), les autres membres étant Vishnou et Shiva.
Brahmâ intervient seulement de façon occasionnelle dans les affaires des dieux, et encore plus rarement dans celles des mortels. Sa vie dure cent de ses années, chacune d'elle valant 2 160 millions d'années des mortels. Brahmâ est un agent du Brahman, le « Soi Suprême » de l'hindouisme. Ce dieu est un deus otiosus (Dieu qui ne s’occupe pas des hommes): bien qu'étant le créateur de toutes choses, il n'y a qu'un seul temple lui étant totalement dédié, à Pushkar au Rajasthan.

Vishnou


Vishnu ou Vishnou également appelé Hari, est un dieu hindou, associé à la conservation et à la protection. Il est le deuxième dieu de la trimurti. C'est une divinité de vie-mort-renaissance.
Vishnu est surtout vénéré sous la forme de ses avatars ou incarnations sur terre, les deux plus populaires étant Krishna et Râma.
Le septième avatar de Vishnu est Râma, le huitième est Krishna, et le neuvième change suivant les sources : Bouddha, dans la grande majorité des écoles, mais aussi plus rarement, Jésus-Christ.

Shiva


Shiva transcrit parfois par Siva ou Çiva, « le bon, le gentil, qui porte bonheur ». Pour les shivaïtes, Shiva est la personnification de l'Absolu, le principe destructeur et en même temps régénérateur du monde, dispensateur de mort et de renaissance. Dans la Trimûrti, Shiva est le destructeur, alors que Brahma et Vishnou sont respectivement le créateur et le conservateur. Cependant, bien qu'il représente la destruction, il est considéré comme une force positive, puisque, après la destruction, survient la création régénératrice.
En fait, Shiva représente moins le mal que la transcendance, le gouffre qui sépare l'humain du divin devant lequel l'homme est saisi de terreur sacrée. Shiva est le destructeur et le créateur, mais cet antagonisme n'est qu'apparent ; ils sont en effet perçus comme réciproquement dépendants, une complémentarité paradoxale en quelque sorte.

Ganesh


Ganesh souvent appelé Ganapati dans le sud de l’Inde - « le seigneur des troupes de divinités » ou mieux « le seigneur des catégories » - est le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence, le patron des écoles et des travailleurs du savoir. C’est le dieu qui lève les obstacles.
Les histoires qui expliquent comment Ganesh obtient sa tête sont nombreuses et diverses. Souvent dérivées du Shiva Purâna, elles racontent que Shiva, rentrant d’une longue période de méditation dans l’Himalaya, trouva un jeune homme barrant la porte de sa maison pour l’empêcher d’entrer tandis que Pârvatî prenait son bain. Le jeune homme était le fils que la (demi-)déesse s’était conçu, au moyen de la poussière et des onguents qu’elle avait raclé de sur sa peau, pour lui tenir compagnie durant sa solitude. Furieux de se voir interdire l’entrée de sa maison, Shiva sortit son épée et coupa la tête de son « fils » qui roula au loin et devint introuvable.
S’apercevant de cela, Pârvatî lui raconta toute l’histoire et, inconsolable, exigea qu’il redonne vie à son fils sur le champ. Shiva promit qu’il remplacerait la tête par celle de la première créature qui se présenterait. Un éléphant passa... Par cet acte, et bien que Ganesh ait été conçu sans lui, Shiva assume sa paternité.

Kâlî


Kâlî, la Noire est la déesse mère destructrice et créatrice de l'hindouisme. C'est l'aspect féroce de la Deli(appelée aussi Mahâdevî, la Grande Déesse, est dans l'hindouisme la forme apparente de la réalité ultime ou Brahman) qui est fondamentale à toutes autres déités hindoues. Kâlî est connue des Veda, contrairement à Shiva.
Kâlî est considérée comme la force qui détruit les esprits mauvais et qui protège les dévots. Son nom dérive du mot kala, le temps en sanskrit, celui qui détruit toute chose ; celui qui la vénère est libéré de la peur de la destruction. C'est également la femelle noire, à l'inverse de son époux, Shiva, couvert de cendres, qui est blanc ; c'est sa shakti, l'énergie sans laquelle le dieu n'est qu'une enveloppe vide.

Grand principes

Les castes


Les hindous reconnaissent l'existence de classes sociales (varnas) dont l'appartenance est déterminée à la naissance. La population hindoue est ainsi divisée en 4 classes :

1- Les Brahmanes (les prêtres)
2- Les Ksatriyas (les rois et guerriers).
3- Les Vaishyas (le peuple ordinaire).
4- Les Shudras (les serviteurs).
Cette division est tirée du Rigveda qui raconte que les Brahmanes sont sortis de la bouche de Purusa, les Ksatriyas de ses bras, les Vaishyas de ses cuisses et les Shudras de ses pieds.
Ces classes sont elles-mêmes divisées en castes (jatis). Les castes caractérisaient autrefois la position sociale et professionnelle d'un individu. Elles définissent aussi la manière dont les individus d'une caste devront se comporter face aux rituels religieux. Certains individus sont hors-castes et sont considérés comme "intouchables" (les Dalits) car impurs.
Seules les 3 premières classes peuvent étudier les Vedas et seuls les Brahmanes peuvent l'enseigner. Les Shudras peuvent en revanche écouter et lire les épopées et les Puranas, et ils peuvent pratiquer les principaux rituels religieux.

La réincarnation
Les hindous croient en la succession des réincarnations (samsara). Les conditions de la renaissance sont déterminées par le karma, c'est-à-dire la façon dont la vie précédente s'est déroulée. Le samsara n'a, en principe, pas de début et pas de fin. Le seul moyen d'en sortir est d'atteindre la délivrance (moksha) par divers moyens (les margas) dont la méditation et la dévotion.
La vie d'un hindou est régi par son dharma. Il constitue une sorte de code de conduite sur lequel l'hindou bâti sa vie, convaincu qu'il a une destinée propre notamment définie par sa classe et sa caste de naissance. Les textes relatifs au dharma ont permis l'élaboration d'une doctrine sociale applicable aux trois classes supérieures qui divise la vie en quatre étapes, les ashramas. L'hindou sera donc étudiant (brahmachari), puis chef de famille (grihastha), se retirera ensuite en forêt dans une contemplation spirituelle (vanaprastha) puis deviendra éventuellement un ascétique (sannyasi).
En plus des quatre étapes de la vie, l'homme devra atteindre quatre buts (purushartha) : premièrement suivre son dharma. Deuxièmement rechercher l'artha qui est le profit matériel, la prospérité. Troisièmement rechercher le kama qui est le plaisir physique, sexuel. A ces trois objectifs vient donc s'en ajouter un quatrième qui est le moksha et qui permet, comme nous l'avons vu plus haut, de sortir du cycle des réincarnations.
Beaucoup d'animaux et de plantes sont considérés comme sacré. La plus sacrée d'entre eux est la vache. Cette vénération vient de l'intérêt que portait Krishna aux bovidés. La plupart des hindous sont végétariens.

Brahman


Les hindous croient en une unique réalité, éternelle, transcendante et représentant le tout : le Brahman (à ne pas confondre avec le dieu Brahma). L'univers, et tout ce qu'il contient, est une émanation du Brahman. On a tendance à croire que l'hindouisme est une religion polythéiste au même titre que l'antique religion grecque. En fait, les dieux hindous sont tous une émanation du Brahman. Il n'a pas d'attributs, il est sans forme, contrairement aux dieux qui en émanent.
Les hindous considèrent que Brahman est en chacun d'eux, il est leur âme, l'atman. Il y a donc identité entre la présence du Brahman au sein de l'univers et de l'atman au sein de chaque individu.
Les trois principales figures divines vénérées par les hindous sont : Brahma, Vishnu et Shiva. Ils constituent la trinité hindoue (trimurti). Traditionnellement, Brahma est associé à la création, Vishnu à la conservation et Shiva à la destruction. Bien que la trimurti assigne une place spéciale à ces dieux, ils ne sont pas un élément fondamental de la vie religieuse hindou. Par exemple Brahma ne fait pas l'objet d'un culte important, et de nombreux hindous ne vénèrent aucun des trois.

Les chakras
Les chakras sont des point énergétique de corps humain selon la tradition hindoue

Les pratiques

L’hindouisme a donné naissance a plusieurs pratique tels que le yoga et la méditations qui nous rapprocher du Brahman
avatar
Aran
Admin

Masculin
Nombre de messages : 534
Age : 30
Localisation : Montpellier
Humeur : Amour

Voir le profil de l'utilisateur http://lotusbleu.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum